Les autotests sont disponibles!

14 juin 2021 4 min de lecture

Un autotest Covid est un test antigénique dont le prélèvement et la lecture du résultat peuvent être réalisés seul, d’après les indications fournies par un professionnel et après lecture des conditions d’utilisation et du « guide d’utilisation » fournis lors de l’achat.

Le mode de prélèvement autorisé aujourd’hui est l’auto-prélèvement nasal, qui est moins profond que le prélèvement nasopharyngé pratiqué pour les tests PCR et antigéniques classiques. Le résultat est déterminé en quinze à vingt minutes, selon la notice du fabricant.

Quelle est la différence entre l’autotest et les autres tests Covid-19 autorisés en France?

Les autotests sont des tests antigéniques. Ce sont donc les mêmes types de tests que ceux actuellement réalisés en pharmacie. La différence réside non pas dans la méthode d’analyse du prélèvement, mais bien dans la manière de réaliser le prélèvement. En effet, en pharmacie, le prélèvement nasopharyngé est réalisé par un professionnel de santé, tandis que dans le cadre d’un autotest, le prélèvement nasal, moins profond, est réalisé par l’usager.

Pourquoi est-il essentiel que les autotests soient utilisés de manière itérative?

Les autotests sont moins sensibles que les tests classiques (PCR et antigéniques) effectués par un professionnel de santé en prélèvement nasopharyngé plus profond. En répétant l’autotest une à deux fois par semaine, on augmente les chances de le réaliser au début de la maladie, c’est-à-dire au moment où le virus est le plus présent et le plus facilement détectable, et surtout au moment où on est le plus contagieux. On multiplie ainsi les chances, si l’on est porteur asymptomatique du virus, de pouvoir en prendre connaissance, s’isoler, réaliser un test PCR de confirmation et de prévenir ses contacts et donc contribuer à rompre le plus rapidement possible la chaine de contamination.

Même utilisés de manière itérative, les autotests ne viennent en aucun cas remplacer un diagnostic plus fiable, par test antigénique ou PCR. Les personnes symptomatiques et les personnes contacts doivent continuer à se faire tester par PCR ou test antigénique sur prélèvement nasopharyngé et ne doivent pas recourir à l’autotest.

Source: Les autotests – Ministères des Solidarités et de la santé

Retrouver toutes les informations sur le lien suivant Les autotests – Ministère des Solidarités et de la Santé (solidarites-sante.gouv.fr)

 

Pour prendre rendez-vous avec un médecin généraliste libéral, merci de cliquer sur le lien ci-dessous

Je prends rendez-vous avec un professionnel de santé
0